Accueil | Opinions Libre | Antoine Félix D..
Antoine Félix DIOME le Ministre-magistrat des combines politiques.
Alioune Badara Mboup
lundi 4 janvier, 2021 - 9:17

Le tout nouveau ministre de l’intérieur Antoine Félix Diome bras armé politique de l’APR et chargé d’imposer le 3e mandat juridiquement illégal et moralement indécent de Macky SALL ,vient de pondre un communiqué abject et menaçant la dissolution du parti politique PASTEF à cause de sa brillante campagne de collecte de fonds .Pris de panique, Macky SALL appuie sur son bouton Antoine qui balbutie avec des arguments légers.

L’argumentaire de ce communiqué basé sur la loi n°81-17 du 06 mai 1981 sur les partis politiques et notamment son art 3 est truffé de malhonnêteté intellectuelle.

Antoine Dione prétend que les sénégalais de la Diaspora ne sont pas des nationaux .C’est tout faux ! Les Sénégalais de la diaspora sont des nationaux vivant à l’étranger et ne peuvent pas être considérés comme des étrangers ! Les NATIONAUX sont les citoyens d’un État, par opposition aux étrangers.

Comment peut-il prétendre que des sénégalais vivants à l’étranger ne peuvent pas financer des activités d’un parti politique Sénégalais ?

Ces Sénégalais à part entière et non des sénégalais à part, considérés comme la composante d’une quinzième région ont la nationalité sénégalaise, votent aux différentes élections, ont des députés les représentant à l’Assemblée nationale et participent au budget national .Rien que le transfert d’argent entre la diaspora sénégalaise et le Sénégal, est estimé à 930 milliards FCFA (1,5 milliards euro) par an en moyenne, plus que les aides internationaux au Sénégal, environ 10% du PIB.

On connaissait Antoine Felix Diome de par ses rôles d’infériorité morale joués en tant qu’ancien substitut du procureur à la CREI sur l’affaire Karim WADE et Agent judiciaire de l’État sur l’affaire Khalifa SALL .Il faut dire que ce genre de créature à la peau très dure, mais là je pense qu’il a atteint la limite de la magouille et de la combine.

Ce communiqué bidon au-lieu d’être une menace pour PASTEF est une insulte pour ces Sénégalais de la diaspora qui ne sont pas considérés comme des nationaux par le ministre de l’intérieur des combines !

On se rappelle également de cette décision ridicule d’interdire le convoyage des dépouilles mortuaires des sénégalais décédés à l’étranger du Coronavirus.

 

Antoine Félix Diome est de mauvaise foi et  aveuglé par le droit négatif mais il nous trouvera sur son chemin car il est en mission commandée !

PASTEF est une bonne nouvelle pour la politique Sénégalaise et sa campagne de levée de fonds pose encore le lancinant débat des financements des partis politiques surtout ceux de la mouvance présidentielle alimentés gracieusement par les fonds politiques.

Les opinions exprimées dans les commentaires sont celles des propriétaires et non l'opinion de weli.info
Total: 0

laissez un commentaire


Parmi les conditions de publication: ne pas offenser l'écrivain, les gens, les choses sacrées, ou attaquer les religions ou le divin, et s'abstenir de toute incitation et insultes racistes.