Accueil | Art et Culture | Chronique de la sema..
Chronique de la semaine : Hommage a Thione Balago Seck
Kalidou Nialel Diallo
vendredi 19 mars, 2021 - 16:43

Bonjour

Apres le deuil national observé les jeudis et vendredi dernier en hommage aux martyrs tombes lors des récentes manifestations, notre pays  le Sénégal pleure un de ses illustres fils. Le réveil a été brutal ce dimanche .oui c’est avec tristesse et émoi que nous avons appris la disparition de Thione Ballago Seck.

Un digne fils du pays, un monument de la musique sénégalaise, un mélodiste hors pair, un parolier hors norme s’en est allé à jamais.

Né en 1955 à Dakar, Thione Ballago Seck a hérité de son père non seulement sa voix exceptionnelle mais aussi, une connaissance profonde des traditions sénégalaise .Sa carrière a commencé dès son enfance durant laquelle il participa aux cérémonies et aux fêtes traditionnelles comme chanteur et percussionniste. Vers l’âge de 17 ans il intégra la star ban d de Dakar puis le mythique orchestra baobab. Il fonda ensuite son propre ensemble le « ram dam », un groupe de pur «  mbalakh » .Depuis plusieurs album de l’artiste planétaire se sont succédé les uns plus instructif que les autres, avec à son palmarès 5 disques d’or .D’ailleurs, c’est lui qui disait souvent « qu’une chanson qui n’éduquent pas ni n’éveillent pas n’est pas une chanson ».

L’immense foule de plusieurs milliers de personnes qui ont accompagné sa dépouille jusqu’au cimetière musulmane de Yoff est la preuve que Papa Thione Seck est resté jusqu’au bout dans les cœurs des sénégalais, tissant avec eux un lien indéfectible.

Nous ne t’oublierons jamais Balago .Un  artiste de ta dimension ne meurt jamais .Ta voix aux rimes poétiques sera toujours présente, tes textes forts et pleins d’enseignements nous guideront et nous motiveront encore, tes belles mélodies continueront à nous bercer .Repose en paix Grand Parolier, l’un des meilleures de sa génération.

Puisse Allah SWT t’ouvrir les portes de Son Paradis Céleste.

 

Les opinions exprimées dans les commentaires sont celles des propriétaires et non l'opinion de weli.info
Total: 0

laissez un commentaire


Parmi les conditions de publication: ne pas offenser l'écrivain, les gens, les choses sacrées, ou attaquer les religions ou le divin, et s'abstenir de toute incitation et insultes racistes.
">