Accueil | Non classé | TAMBACOUNDA :START N..
TAMBACOUNDA :START NETWORK S’ENGAGE POUR LA FINALISATION DU PLAN CONTINGENCE/OPERATIONNEL LOCAL…
Junior Ba
jeudi 25 novembre, 2021 - 8:58

Dans le cadre du mandat reçu de l’Union Africaine pour aider les Etats membres à gérer les risques liés aux catastrophes naturelles, African Risk Capacity (ARC/ARC REPLICA) a organisé un Atelier de Partage pour l’élaboration d’un Plan Opérationnel local les 24 et 25 Novembre 2021 à l’hôtel Malahika de Tambacounda. Cette étape a regroupé les Acteurs de Kédougou et de Tambacounda. La Rencontre a été présidée par l’Adjoint au Gouverneur chargé du Développement Monsieur Amadou Salmone Fall.  La délégation nationale  est composée de Monsieur Ousmane Lo du CRS, de Monsieur Amadou Moustapha Sow Sociologue Consultant, Mame marie Ba cheffe du Bureau de la Sécurité alimentaire et Monsieur Diokel Fall de la Communication (Media Time Agency).

De façon plus spécifique, l’atelier vise à déterminer les points forts, les points faibles et formuler des recommandations concernant chacune des thématiques suivantes :1/Elaboration de  plan opérationnel et plan de contingences.2/Identification des paquets d’activités pertinents et des fenêtres d’opportunités.3/Organisation d’ atelier (avec la participation de partenaires et autorités).Dans cette phase les organisations  locales, et communautaires ainsi que les autorités locales sont consultées afin de pouvoir prendre en compte leurs préoccupations et leurs attentes par rapport à leur participation dans le cadre de la planification de contingence, le choix des activités, la détermination de la fenêtre d’opportunité et le processus de pré-sélection des organisations de mises en œuvre au niveau local et/ou national ainsi que les critères de mesure. La Rencontre  permettra de sensibiliser les acteurs étatiques et non-étatiques et de les préparer ainsi que les communautés à adopter une approche proactive face aux risques de catastrophes au niveau de leur localité et de pouvoir contribuer à la définition des activités et des délais pour une intervention future en abordant les éléments fondamentaux ,périmètre, délais, coûts, coordination, redevabilité.

African Risk Capacity (ARC) est une agence mandatée par l’Union Africaine pour aider les États membres de l’Union africaine à gérer les risques liés aux catastrophes naturelles. L’ARC propose une approche à trois volets de l’autogestion des risques climatiques par les États membres grâce à un système d’alerte précoce, à la planification d’urgence et à l’accès au financement. Dans le cadre du volet de financement, ARC Ltd, une entité distincte mais liée, offre actuellement un produit d’assurance paramétrique contre la sécheresse. Les États membres peuvent acheter une police d’assurance pour libérer les fonds nécessaires pour mettre en œuvre une réponse rapide à une sécheresse imminente, sur la base de plans d’urgence approuvés au préalable. L’initiative ARC Replica a été développée pour donner l’opportunité à des acteurs extérieurs au gouvernement, y compris les ONG et les agences des Nations Unies, de bénéficier du même mécanisme. L’assurance Replica soutient, reflète et renforce l’approche ARC pour la gestion des risques de sécheresse. Les partenaires non gouvernementaux (comme le Start Network) sont soutenus par les donateurs pour payer les primes d’assurance correspondantes. Si les précipitations et les niveaux de risque tombent en dessous d’un seuil prédéfini, ils recevront des paiements correspondants en même temps que le gouvernement, afin de mettre en œuvre des mesures opportunes et coordonnées pour protéger les communautés à risque.

 

Pour rappel le Sénégal dispose d’un Plan Opérationnel dont la validité de deux ans expire en décembre 2021. A cet effet le pays doit, pour sa participation au prochain pool de pays assurés, procéder à une mise à jour de son Plan Opérationnel. Cet exercice consiste à réviser les différents aspects du Plan, tels que les interventions formulées dans le Plan, les principes et procédures opérationnelles standards appliqués. Les rôles et responsabilités des différents acteurs impliqués dans la mise en œuvre des interventions sont aussi soumis à une révision. Dans le cadre du processus de révision du Plan Opérationnel, Le Gouvernement du Sénégal et le partenaire ARC Replica ont jugé utile d’initier un processus de développement de Plan Opérationnel Local pour impliquer davantage les organisations locales, nationales, les autorités au niveau local ainsi que les communautés. 

Les opinions exprimées dans les commentaires sont celles des propriétaires et non l'opinion de weli.info
Total: 0

laissez un commentaire


Parmi les conditions de publication: ne pas offenser l'écrivain, les gens, les choses sacrées, ou attaquer les religions ou le divin, et s'abstenir de toute incitation et insultes racistes.