Accueil | Interviews | DISTRIBUTION DES TER..
DISTRIBUTION DES TERRES : Le Président de la République fait un «faux procès» aux maires
K. N. DIALLO
vendredi 23 octobre, 2020 - 2:45

L’Adjoint au maire de la commune de Tambacounda M. Bounama KANTE, contacté par la rédaction de weli.info est largement revenu sur la déclaration du Chef de l’Etat qui, présidant ce Jeudi la première édition de la journée nationale de la décentralisation a rappelé à l’ordre les maires sur la distribution des terres.

«Sur la question relative à la gestion foncière pour laquelle le Président de la République semble depuis un certain temps indexé les maires pour les tenir responsables de certaines malversations foncières, je pense qu’il y a lieu de mitiger», souligne d’emblée M. KANTE.

Poursuivant, l’Adjoint au maire de Tambacounda de rappeler «Pour ce qui est de la responsabilité des maires sur la question foncière, je regrette car c’est très clair. Les terres n’appartiennent pas à l’Etat mais à la Nation, c’est-à-dire au peuple, et çà c’est depuis la dernière réforme constitutionnelle. Et aujourd’hui, l’incarnation du peuple c’est les représentations, les collectivités territoriales à qui sont confiées les questions foncières ».

Cependant, l’élu local de situer les responsabilités «Aujourd’hui, quand un maire prend la décision de faire une opération de lotissement, il n’y va pas seul. Après avoir émis ce désir validé par la délibération du  conseil municipal, le document sera envoyé au niveau de la préfecture ou de la sous-préfecture pour validation. Une fois fait, il faut passer à l’aspect pratique où les services techniques de l’urbanisme, du cadastre et des impôts et domaines  entrent en lice pour voir si ces terres sont habitables ou sont destinées pour autre chose. C’est après tout ce travail que les terres seront distribuées. Cette démarche, c’est aussi bien pour les lotissements que pour les terres destinées à l’agriculture».

A l’en croire, les maires ne décident pas seul, ils président les commissions jusqu’à la délibération et une délibération n’est valable que quand elle est contre signée par le Sous-préfet ou le Préfet. «De ce point de vue, je pense que c’est faire un faux procès aux maires que de vouloir dire que c’est eux qui sont à l’origine du bradage foncier. Peut-être, ce que le Président cherche à faire, c’est cette obsession à vouloir donner la gestion des terres à l’Etat alors que la dernière réforme est très claire, la terre appartient au peuple», précise M. KANTE.

« La responsabilité de la gestion du foncier n’est pas exclusivement du ressort des maires, tout ce que les maires font, les services techniques qui dépendent des Préfets et des Gouverneurs le règlent en amont. Le maire est juste le président de la commission d’attribution, l’Inspecteur des impôts et domaine en est le rapporteur et tous les autres sont des membres. Mais, à chaque fois qu’il y a des problèmes, on indexe les maires», se désole l’Adjoint au maire de la commune de Tambacounda.

Les opinions exprimées dans les commentaires sont celles des propriétaires et non l'opinion de weli.info
Commentaires des visiteurs (3)
  1. Sow503
    vendredi 23 octobre, 2020

    Le problème est que pour ces gens cités pour chaque lotissement chaque agent a un terrain .je veux dire tous les agents des services de cadastre , des impots , le staff du maire . les agents de l’urbanisme les chefs de service . Dans ce cas où est le peuple ? C’est ça qu’il faut stopper et auditer d’abord.

  2. DJIRÉ BOULAYE
    vendredi 23 octobre, 2020

    Bonjour chers lecteurs du journal Weli info.
    Je tiens vivement à rendre un vibrant hommage à monsieur KANTÉ, de par la clarté dans ses explications face à la sortie du président sur la question du foncier.
    Je suis Ingénieur en conducteur des travaux d’aménagement du territoire et de la gestion urbaine à l’école nationale d’économie appliquée ENEA ex ESEA.
    Mr le maire Bounama KANTÉ a tout dit, la responsabilité est partagé du moment que les représentants de l’Etat (les services déconcentrés)sont impliqués dans les opérations.
    J’ai pas une grande chose y ajouter car ses explications sont bien claires.

  3. Amadou Ndiaye
    lundi 26 octobre, 2020

    Je pense que les responsabilités sont partagées.Si on voit que les maires sont indexés, c’est parce qu’ils endossent la plus grande responsabilité.En effet les agents de l’État ,ce qui les intéresse c’est d’avoir un bon terrain .ils ferment l’oeil sur tout ce qui se passe. Les maires vont faire tout ce qu’ils veulent au détriment de la population.

Total: 3

laissez un commentaire


Parmi les conditions de publication: ne pas offenser l'écrivain, les gens, les choses sacrées, ou attaquer les religions ou le divin, et s'abstenir de toute incitation et insultes racistes.