Accueil | Économie | Renégociation de la ..
Renégociation de la concession de l’autoroute à péage : L’État devient actionnaire et gagne 800 millions de redevance domaniale par an
weli info
mardi 16 mars, 2021 - 17:05

La renégociation du contrat de concession de l’autoroute à péage Dakar-Diamniadio-Aibd, tant réclamée par les Sénégalais, est désormais effective. L’État du Sénégal fait ainsi son entrée dans le capital d’Eiffage pour ce qui relève de la concession de l’Autoroute de l’Avenir (SECAA SA) à hauteur de 25% selon une annonce faite par Mansour Faye, ministre des Infrastructures et des Transports terrestres.

« L’État –actionnaire participera dans les organes de gouvernance de la concession. Investisseur, il bénéficiera du partage de fruit et de collecte de redevance foncière à effet immédiat. Et enfin l’État-Régulateur assurera le suivi du contrat de performance », lit-on dans un communiqué de presse reçu.

« L’État du Sénégal, selon la même source, percevra désormais une redevance domaniale annuelle représentant 2% du chiffre d’affaires annuel de SECAA, avec un minimum de 800 millions de FCFA par an, au lieu de 1000 FCFA par an dans le contrat actuel », informe la même source.

« L’État du Sénégal, renseigne-t-on, a conclu une clause de partage des fruits à effet immédiat, avec des flux positif pour l’État pendant toute la durée de la concession.

Quant au taux de rendement interne cible, il « est plafonné à hauteur de17 % au lieu de 20,3% dans le contrat initial et avec correction d’hypothèses » Le même document relève qu' »un gel de l’indexation des tarifs à l’inflation sera appliqué pendant 5 ans. La concession réalisera  à sa charge  l’éclairage sur tout le linéaire de la section courante aux niveaux des diffuseurs ».

Les opinions exprimées dans les commentaires sont celles des propriétaires et non l'opinion de weli.info
Total: 0

laissez un commentaire


Parmi les conditions de publication: ne pas offenser l'écrivain, les gens, les choses sacrées, ou attaquer les religions ou le divin, et s'abstenir de toute incitation et insultes racistes.
">