Accueil | Économie | TAMBACOUNDA : LE POS..
TAMBACOUNDA : LE POSTE DE LA LIGNE ÉLECTRIQUE KAYES-TAMBACOUNDA LIVRÉ EN JUIN 2022
WELI INFO
mercredi 10 novembre, 2021 - 9:40

Le coordonnateur du projet Manantali 2, Serigne Sambou Niang, a annoncé lundi le bouclage en juin 2022 des travaux de la ligne électrique haute tension de 245 volts, reliant Kayes (Mali) et Tambacounda (Sénégal).

‘’Les travaux du poste OMVS de Tambacounda qui est raccordé à celui de Manantali à Kayes vont prendre fin en juin 2022’’, a déclaré M. Niang à la presse au terme d’une visite de terrain à la centrale électrique de Tambacounda.

Les travaux de ce poste qui devait être livré en décembre 2021 ont connu des retards en raison de la pandémie du coronavirus.

‘’Nous avons senti l‘impact du coronavirus dans nos travaux de réalisation du poste électrique de Tambacounda. L’entreprise indienne en charge des travaux importe la plupart des équipements de l’Inde qui faisait partie des pays les plus impactés’’, a expliqué le coordonnateur du projet Manantali 2.

La ligne électrique Kayes (Mali) -Tambacounda (Sénégal) va permettre, d’une part, d’évacuer l’énergie provenant des centrales de l’OMVS vers les eaux du Sénégal, a souligné M. Niang.

D’autre part, a-t-il poursuivi, cette ligne va mettre l’OMVS au cœur de ce marché d’énergie qui est en train de se développer dans l’espace CEDEAO et qui permettra d’accroître l’accès à l’énergie et de favoriser cet échange de l’énergie à l’intérieur de l’OMVS, mais aussi au-delà de l’espace OMVS.

Pour le territoire sénégalais, la ligne va passer par Kidira, Bélé, Goudiry, Boyngheul Bamba, Bala jusqu’à Tambacounda.

Sur 288 km la longueur totale de la ligne, il y a environ 195 km sur le territoire sénégalais avec 20 mètres à gauche et à droite de l’axe de la ligne qui seront impactés, rapporte un document remis à la presse.

Les opinions exprimées dans les commentaires sont celles des propriétaires et non l'opinion de weli.info
Total: 0

laissez un commentaire


Parmi les conditions de publication: ne pas offenser l'écrivain, les gens, les choses sacrées, ou attaquer les religions ou le divin, et s'abstenir de toute incitation et insultes racistes.